Et si vous pouviez vous baser sur les idées de vos collaborateurs pour améliorer votre activité ? 

Cette question, de nombreux managers et chefs d’entreprise se la sont posée. Toutefois, entre la théorie et la pratique, il existe un gouffre logistique, technologique et organisationnel qui peut être difficile à franchir. C’est justement pour faire face à ce défi que les outils de management des idées existent. Plutôt que de passer par un tableur Excel ou d’échanger par email, une plateforme d’innovation collaborative et d’intelligence collective accélère le partage des idées, permet d’améliorer le quotidien, et peut même transformer des idées en projets concrets pour développer de futurs produits ou services. 

Vous n’êtes plus à convaincre ? Alors, voyons comment accélérer son déploiement pour mettre en place un système de management des idées pour votre entreprise.

Clarifier l’objectif

À quoi ça va servir ?

C’est la première question à se poser. Un outil d’intelligence collective peut servir de nombreux objectifs, comme le fait d’inventer le produit du futur, de partager des bonnes pratiques existantes, de créer de la cohésion d’équipe autour de projets événementiels, etc. 

Si tous ces buts peuvent être atteignables, c’est toujours bien de trouver un objectif principal sur lequel doit s’articuler l’outil pour commencer. Si votre entreprise n’a pas encore pris le virage de l’innovation, vous pouvez commencer avec un objectif simple et consensuel pour favoriser l’adoption. Cela peut être le partage des bonnes pratiques existantes par exemple. Si vous en êtes à un stade plus avancé, cela peut alors prendre la forme d’un programme interne d’intrapreneuriat.

Définir les contraintes de fonctionnement

De quoi avez-vous besoin, compte tenu de vos contraintes organisationnelles ? 

Est-ce qu’une application mobile est utile ? Souhaitez-vous disposer d’une interface multilingue ? Est-ce que l’accès est ouvert à tous ou uniquement à certaines catégories de salariés ? Avez-vous besoin d’accompagnement à la mise en œuvre du programme (formation, conseils…) ? 

Définir ces contraintes permet de recentrer le projet pour faire le bon choix. C’est aussi une bonne base pour construire ou affiner son cahier des charges.

Aller chercher le soutien du top-management

Le management des idées est un projet transversal qui touche la plupart des services ou business-units. Pour que la démarche soit couronnée de succès, il vous faut l’adhésion de la direction générale, même si le projet est porté par un service spécifique. À partir du moment où le comité de direction valide l’approche, incite à la participation et s’implique, il sera bien plus facile de « vendre ​ » le projet en interne.

Trouver le bon outil et la bonne technologie

Maintenant que vos besoins sont clairs, il ne reste plus qu’à choisir le partenaire de confiance pour vous accompagner. Idéalement, la solution retenue doit être flexible, évolutive et facile à utiliser dans une grande variété de cas. En effet, vos besoins vont évoluer avec le temps. Vous ne voudriez pas devoir réinvestir une somme importante dans 18 mois pour changer d’outil ou le mettre à jour, pas vrai ?

Prenez le temps de faire le tour des différents fournisseurs et demandez des démonstrations. Assurez-vous que vos contraintes techniques soient respectées et que le système s’intègre bien dans votre organisation. Enfin, ne vous isolez pas et mettez plusieurs personnes de plusieurs services autour de la table (RH, communication interne, informatique, marketing…). Chacun aura une vision différente qui sera utile au moment de trancher.

Former une équipe d’ambassadeurs

Un système de management des idées ne peut pas venir que d’un seul service. Il doit être promu de manière transversale par tous les services. Pour y parvenir, vous devriez recruter et former des ambassadeurs issus de tous les départements.

Ces salariés motivés seront vos représentants dans l’organisation et contribueront à faire passer les bons messages au bon moment pour inciter vos collaborateurs à participer. Ils pourront aussi répondre aux questions et créer une dynamique nouvelle.

Organiser le lancement

Bien sûr, vous pouvez envoyer un email pour annoncer le lancement de la plateforme. Mais pour que ce soit vraiment efficace, il est recommandé de créer un événement de lancement dont les salariés se souviendront. Cela peut être une présentation façon « keynote » avec démonstrations et témoignages à la clé.

Ou bien la création d’un challenge interne de type corporate award ou concours d’innovation pour inviter vos collaborateurs à utiliser la plateforme. 

Mettre en place un système de management des idées en entreprise est un moyen concret d’impliquer les salariés et de les impliquer efficacement. Pour y parvenir, il faut autant travailler sur la dimension technologique que sur l’aspect humain. Une fois en place, votre plateforme catalysera toute l’énergie créative de vos salariés afin de transformer leurs idées en actions concrètes à forte valeur ajoutée.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc : “Innovation collaborative les clés pour ne pas se planter” .
Besoin de mettre en place un programme d’innovation au sein de votre entreprise ? Pour cela, prenez connaissance de notre plateforme d’intelligence collective
ou contactez-nous.