Envie d’innover ? Il est peut-être temps de passer à l’intrapreneuriat ! Outil de cohésion, accélérateur de carrière, créateur de valeur… Les effets vertueux de l’intrapreneuriat sont nombreux.

Objectif : booster la valeur de l’entreprise, comme des salariés. Tour d’horizon d’un « petit » changement qui a tout d’un grand. 

Né il y a déjà 40 ans, l’intrapreneuriat fait un come-back fulgurant. Et pour cause ! Cette méthode d’innovation inédite booste la valeur de l’entreprise, tout en capitalisant sur un trésor interne : les salariés. Désormais intrapreneurs (à la fois managers et entrepreneurs), ces derniers deviennent des moteurs d’innovation, sans toutefois renoncer aux avantages du salariat.

Une équation gagnante qui séduit de plus en plus de sociétés désireuses de passer à la vitesse supérieure. Mais concrètement, quels sont les différents avantages de l’intrapreneuriat pour les parties-prenantes ? 

Les avantages de l’intrapreneuriat pour le salarié

L’intrapreneuriat ou l’entrepreneuriat sans les risques ?

Qui n’a jamais rêvé de se lancer dans l’entrepreneuriat ? L’aventure est tentante mais elle comporte des risques. En tête de liste : devoir mettre la clé sous la porte, faute de fonds.

Selon la Banque de France, on compte en moyenne 61.092 faillites en moyenne par an. Comme son nom l’indique, l’intrapreneuriat a la particularité de se faire en interne, au sein même de l’entreprise.

Le salarié bénéficie d’aides financières, de locaux, de matériel, d’un accompagnement de la part de ses supérieurs, ainsi que d’un réseau solide et étendu (celui de la société mère), et tout cela sans jamais sortir du système salarial.

À l’issue de ce projet, il pourra même s’appuyer sur ses collègues pour jouer le rôle de bêta-testeur. Ainsi, quand entrepreneuriat rime souvent avec solitude et inquiétude, l’intrapreneuriat permet de vivre l’aventure start-up l’esprit serein.

En définitive : il donne le droit à l’échec. Idéal pour encourager le salarié à être créatif et créer un vrai climat de confiance.

L’intrapreneuriat est un tremplin vers plus d’épanouissement

En 2019, force est de constater que les salariés sont de plus en plus nombreux à souffrir de maux liés au mal-être en entreprise, tels que le burn-out, le bore-out, ou encore le brown-out.

Ceci est d’autant plus vrai pour les jeunes générations dont les carrières au sein d’une même société se font plus courtes, avec un plus grand turn-over, et un besoin impérieux d’être régulièrement challengé. L’ennui, le désœuvrement ou la perte de motivation sont autant de problèmes latents qui finissent par mener au désengagement.

En devenant intrapreneur, le salarié ravive « la flamme », recrée de l’enthousiasme vis-à-vis de son travail et sort de sa zone de confort. Un vent de liberté et de renouveau qui l’amènera à se dépasser, à être créatif, et surtout, à envisager de nouvelles perspectives d’évolution. Comme l’a théorisé le sociologue Axel Honneth, l’identité de l’individu est intimement liée au besoin de reconnaissance au travail.

En occupant un rôle novateur, celui d’intrapreneur, le salarié se sent revalorisé. Il mène à bien des missions hautement gratifiantes, en sachant que ces dernières contribuent à renforcer directement la valeur de l’entreprise.

L’intrapreneuriat comme accélérateur de compétences

Véritable boosteur de carrière, l’intrapreneuriat peut se révéler aussi efficace qu’une formation.

En transformant le salarié en « chef d’entreprise », il va lui permettre de développer sa créativité, d’accroître son autonomie, ses capacités de communication, ses compétences en conduite de projet et en leadership, surtout si le projet d’innovation embarque plusieurs services.

L’intrapreneur, en collaborant et en innovant avec les autres, va aussi développer son cercle d’influence. Il va créer de nouveaux liens et challenger les autres salariés qui, par effet domino, pourraient bien avoir envie de faire de même !

Les avantages de l’intrapreneuriat pour l’entreprise

L’intrapreneuriat crée de la valeur en s’appuyant sur ses propres ressources

Pourquoi perdre du temps à recruter quand on possède déjà des talents insoupçonnés ? En s’appuyant sur un trésor, ses salariés, l’entreprise peut dénicher des compétences en interne sans mobiliser de dépenses en Ressources Humaines ou en Recherche et Développement.

L’intrapreneuriat met les collaborateurs sur le devant de la scène, révélant des personnalités et des potentialités qui n’étaient jusqu’alors pas exploitées. Si l’on omet la possible hausse de revenus du salarié et les primes potentielles, l’intrapreneuriat est donc une solution d’innovation puissante, certes, mais quasiment gratuite !

L’intrapreneuriat renforce la marque employeur

Les services RH sont en général les premiers à favoriser l’intrapreneuriat – et à raison. Une entreprise qui encourage les projets d’intrapreneuriat marque sa différence, sa soif d’innover, sa capacité à embrasser le changement et à être à l’écoute de ses salariés. En clair : elle devient plus attractive.

Elle augmente non seulement ses chances d’attirer de nouveaux talents, mais fidélise aussi ses propres salariés en leur offrant la perspective d’une aventure entrepreneuriale.

En interne, il devient plus facile de créer de la cohésion, de fluidifier les échanges : l’intrapreneuriat joue un rôle fédérateur.

L’intrapreneuriat booste la compétitivité d’une entreprise

Rien de tel que l’esprit « start-up » pour booster l’image de marque d’une entreprise. L’innovation, c’est le nerf de la guerre ! Ainsi, une entreprise qui communique sur ses projets d’intrapreneuriat renvoie (à juste titre) une image de « challengeur » qui n’a pas froid aux yeux. Dans un contexte de transformation et de transition, elle maintient sa position d’acteur visionnaire.

Et ce, car les intrapreneurs fournissent aussi une veille active sur la concurrence et les tendances émergentes, permettant de garder une longueur d’avance sur le marché.

Alors, prêt à faire le pari de l’intrapreneuriat ?

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc : “Innovation collaborative les clés pour ne pas se planter” .
Besoin de mettre en place un programme d’innovation au sein de votre entreprise ? Pour cela, prenez connaissance de notre plateforme d’intelligence collective
ou contactez-nous.