Vous n’êtes pas le seul – ou la seule – à vous demander pourquoi vous n’avez pas trouvé le moyen de compiler toutes ces idées géniales de votre entreprise pour en extraire la substantifique moelle, celle qui va enfin vous permettre de prendre ces parts de marché, réduire vos coûts, améliorer la qualité de vos services… Ce ne sont pas les idées qui manquent, c’est clair ! mais plutôt la capacité à les mettre en oeuvre !

L’un des outils les plus développés de l’intelligence collective est incontestablement le digital. Aujourd’hui, il est nécessaire de “connecter” les salariés entre eux, de créer un accès à l’information qui soit fluide et compréhensible par tous. Les plateformes de mise en relation entre les différents acteurs d’une entreprise s’attachent à améliorer certains points nécessaires au bon fonctionnement de la structure (communication, organisation, stratégie, etc.) et constituent une grande opportunité dans le projet d’un challenge d’innovation par exemple.

Oubliez les 4 réunions d’équipe par an ou la boîte à idée posée dans la cafétéria : grâce à ces nouveaux outils, la communication se veut plus proactive.

Le développement des plateformes numériques d’intelligence collective

La mise en place de l’intelligence collective au sein d’une entreprise nécessite l’usage d’un hub d’idéation. L’idée est de pouvoir réunir un collectif assez important à l’aide d’animations en ligne (challenges, défis, concours, etc.) ayant pour but d’amener à communiquer une idée potentiellement utile à la communauté. Autrement dit, l’intelligence collective se construit autour de deux axes : partager des idées et faire émerger des consensus.

L’innovation collaborative passe par la mise en oeuvre d’un système de communication performant. Rassembler au sein d’un même outil toutes les données essentielles au bon fonctionnement de la structure doit être la priorité de l’entreprise. Sans un respect et une écoute de la parole d’autrui, le plurilogue est rompu et la recherche d’un objectif commun ne peut se faire. En faisant le choix de l’intelligence collective, les entreprises assurent l’amélioration des relations entre collaborateurs, managers et dirigeants et une dynamisation de l’idéation.

Ayno est une plateforme d’intelligence collective, qui permet à une grande communauté de tenir une conversation substantielle à grande échelle, de converger vers une compréhension commune, et d’élaborer des solutions au-delà de ce que chaque participant aurait pu envisager individuellement.

L’intelligence collective en ligne : quels autres avantages pour votre entreprise ?

La mise en place d’une démarche d’intelligence collective peut permettre d’atteindre des objectifs autres qu’améliorer la performance de l’entreprise :

  • favoriser l’écoute,
  • reconnaître le savoir-faire
  • ou encore valoriser les collaborateurs.

En ce sens, le développement des plateformes numériques couplé au management des idées peut donner lieu à la révélation de compétences ignorées au sein de l’organisation et faciliter de nombreux aspects organisationnels.

Les outils de l’intelligence collective permettent de faire émerger des projets en les cadrant en temps et en ressources et donc assurer un ROI. Chacun des participants se sent utile et s’engage naturellement à développer une entreprise compatible avec ses valeurs morales, ce qui est un des moteurs les plus utiles quand on veut vraiment injecter du dynamisme et de l’innovation. Ces outils de l’intelligence collective font que ces valeurs ne sont plus que des mots, mais une nouvelle façon de vivre son travail.

Et une fois que les idées les plus intéressantes sont compilées et qu’elles sont jugées réalisables, elles peuvent se transformer en autant de projets réalisables.

Les subtilités que doivent prendre en compte les outils au service de l’intelligence collective

Si nous devions modéliser cette méthodologie d’intelligence collective pour en optimiser l’efficience pour votre entreprise, l’idée maîtresse serait d’amener à communiquer des idées utiles à la communauté mise en place dans le but de converger vers un nombre restreint d’idées communes.

Si les différents soutiens à l’intelligence collective et à l’innovation participative présentent des avantages considérables, ils peuvent aussi être à l’origine de certaines contraintes. La richesse des échanges entre les salariés semble parfois noyée sous un flot trop important d’idées.

Tout outil d’intelligence collective doit être impérativement adapté au flux d’informations qu’il reçoit. À ce titre, il est nécessaire d’envisager différentes thématiques ou catégories qui structureront les diverses idées proposées par les salariés. L’aide d’un algorithme sera alors décisive et permettra de hiérarchiser le contenu et d’aider de répondre à d’autres questions essentielles :

  1. La question pratique : “Telle idée peut-elle véritablement se transformer en projet ?”
  2. La question de l’agrément collectif : “Les participants apprécient-ils l’idée proposée ?”
  3. La question faisabilité : “Ce projet est-il réalisable ou hors de portée ?”

Grâce à l’aide du « Machine Learning » et des algorithmes de « Matching » embarqués dans la plateforme AYNO, tous les collaborateurs peuvent collaborer sur les thématiques d’innovation qui les intéressent vraiment, et ainsi, grâce à leurs expertises et leur créativité, faire émerger des idées originales de produits et services qui donneront naissance à des projets innovants.

Ces assistances virtuelles ont pour rôle de présélectionner les idées afin d’en saisir tout le potentiel, la décision finale quant aux choix des projets à développer restant quant à elle à la charge de l’entreprise, seule à même d’identifier les initiatives au service de sa stratégie.


Besoin de mettre en place un programme d’innovation au sein de votre entreprise ? Pour cela, prenez connaissance de notre plateforme d’intelligence collective. Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc : “Innovation collaborative les clés pour ne pas se planter” ou à nous contacter.