L’innovation fait souvent partie des valeurs importantes pour de nombreuses entreprises. Il n’y a d’ailleurs pas besoin d’être une start-up ou de vendre des offres extrêmement technologiques pour faire de l’innovation. Le problème est plutôt sur la manière dont on peut la gérer en interne. En effet, l’innovation part souvent des idées qu’il faut faire grandir, pour les transformer en projets, qui pourront ensuite donner vie à des réalités actionnables et susceptibles de créer un nouveau business, ou d’améliorer l’existant.
Or, à partir de quelques dizaines de salariés, le processus d’idéation n’est plus aussi naturel et spontané. Il a besoin de structure et d’un cadre afin de l’accompagner. Et c’est justement le rôle du logiciel de gestion d’innovation.

Pour cadrer le processus d’innovation

C’est pour éviter que toutes les idées ne partent dans tous les sens que l’utilisation d’un logiciel spécifique prévaut sur toute autre méthode. Techniquement, rien n’empêcherait une entreprise d’utiliser un tableur Excel partagé sur un réseau local. C’est facile, souvent compris avec un abonnement à Office 365, et tout le monde y a accès. Mais cela reste encore très largement imparfait et difficile à gérer. Le risque est alors de tomber dans le syndrome de la boîte à idées qui végète dans la salle du personnel. Si le processus de collecte et d’idéation n’est pas le bon, il ne faut pas blâmer les salariés de ne pas se l’approprier.

Le logiciel de gestion d’innovation s’appuie sur l’aspect collaboratif. Cela signifie que le collectif prend le pas sur l’individualisme. On enrichit les idées émises, on les challenge, on les remet en question et on participe ainsi à les améliorer. Toutes les idées sont réunies au même endroit. C’est d’ailleurs très utile lorsque certains salariés sont en déplacement ou sur plusieurs sites, voire à l’étranger. C’est pourquoi il faut un outil adapté aux contraintes modernes des entreprises (mobilité, centralisation des données, sécurisation des idées, identification des participants, etc.).

Pour encourager la participation de tous les collaborateurs

Un logiciel de gestion d’innovation se base sur un principe de gamification pour inciter les salariés à participer. Cela signifie que toutes les idées sont consultables et découvrables grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle pour proposer des sujets et des idées qui correspondent aux champs de compétences des collaborateurs.

La gamification emprunte ses codes de fonctionnement à l’univers du jeu. Il existe un système de points et de badges et les utilisateurs peuvent investir virtuellement sur des idées. C’est une sorte de compétition interne, avec des classements et un encouragement ludique à rendre l’innovation accessible et amusante. On ne remplit pas les lignes d’un tableur, on s’implique réellement, en utilisant les mécaniques propres aux jeux et aux réseaux sociaux.

Pour détecter les personnalités et les projets hors normes

Si le but d’un logiciel de gestion d’innovation est de collecter des idées, c’est aussi l’occasion de voir émerger des salariés discrets qui peuvent avoir des idées hors cadre, capables de révolutionner un business model, ou de transformer un marché ou un segment de gamme. Or, dans la vie quotidienne de l’entreprise, il n’est pas toujours facile pour ces personnalités de se faire remarquer ou écouter. Elles peuvent être timides, en retrait, pas présentes au bon moment, ou désengagées et avoir le sentiment d’être abandonnées par leur direction.

Ces profils rares ont souvent des traits de caractère que l’on retrouve parmi les intrapreneurs. Ce sont des salariés en rupture avec l’organisation existante, qui sont capables de penser différemment et de créer de la valeur. Mais encore faut-il qu’ils soient écoutés et valorisés. Et c’est là où le logiciel de gestion d’innovation peut faire la différence. Savoir prendre soin de ses intrapreneurs est indispensable pour explorer des innovations de rupture et libérer la créativité collective.

Pour simplifier la gestion des projets innovants

À partir d’un certain volume, les idées partent dans tous les sens. Il peut y avoir des doublons, des idées qui se regroupent, des discussions qui n’en finissent pas et des informations éparpillées partout (liens internet, présentations PowerPoint, images, vidéos, fichiers texte, etc.).

Le logiciel de gestion d’innovation permet de trier automatiquement les idées, de faire ressortir celles qui suscitent le plus d’engagements et d’aller jusqu’à leur concrétisation avec des outils intégrés (calendrier, business plan, objectif stratégique, personnes impliquées, délégation de tâches, etc.).

Un logiciel de gestion d’innovation n’a rien de cosmétique ou de futile. Il est capable de structurer votre démarche d’innovation interne, de donner de la valeur aux idées de vos salariés, de les inciter à participer et de transformer les idées en projets. Et ce, que vous ayez 50 salariés ou 500 000 !

Besoin de mettre en place un programme d’innovation au sein de votre entreprise ? Pour cela, prenez connaissance de notre plateforme d’intelligence collective. Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc : “Innovation collaborative les clés pour ne pas se planter” ou à nous contacter.

Vous pouvez également commander mon livre sur l’innovation.