Parce que l’innovation est plurielle, il existe différentes manières de la penser. Innovation disruptive, incrémentale, adjacente… La liste est longue et les concepts bien différents.

Avec l’innovation participative, c’est la valeur de l’intelligence collective qui est mise en avant. Mais comment cela se concrétise-t-il dans les faits ? 

Définition de l’innovation participative

L’innovation participative est le fait de tous les collaborateurs d’une même entreprise. Elle est le résultat d’une communauté qui, grâce à l’échange d’idées en interne, parvient à établir des projets innovants de façon collective.

L’avantage de cette démarche ? Elle crée un sentiment d’appartenance à un projet commun et favorise l’esprit d’équipe. 

Les idées qui émergent de l’intelligence collective peuvent s’avérer être de véritables solutions utiles à l’entreprise et à la clientèle. C’est pourquoi l’innovation participative doit être intelligemment encadrée et suivre les étapes clés du processus.

De la simple verbalisation de l’idée jusqu’à sa réalisation, il y a un long chemin à parcourir ! Mais comme dans toute aventure, si vous avez les bons outils, vous n’avez rien à craindre. 

Par exemple, une plateforme participative aide au développement des idées issues de l’innovation participative. Après avoir sélectionné et hiérarchisé les idées innovantes potentiellement utiles, on peut entrapercevoir la possibilité de passer à la concrétisation du projet. Si la valeur de l’idée n’a d’égale que sa pertinence, il y a de fortes chances pour que cela engendre de belles surprises. 

L’innovation participative requiert donc certaines conditions pour pouvoir se développer : flexibilité, confiance, agilité, écoute… Ces qualités humaines ne rendent que plus beau le résultat, somme de toute cette matière grise mise en commun. 

Exemples d’innovations participatives 

Le succès de l’innovation participative se constate auprès de certains grands groupes, fiers de pouvoir mettre en lumière le talent de leurs collaborateurs. 

Chez Orange, par exemple, l’innovation participative a permis des avancées majeures et près de 600 millions d’euros d’économies. Pendant plusieurs années, l’un des leaders de l’industrie téléphonique a concerté ses employés afin de faire évoluer l’entreprise. Au total, c’est plus de 12 000 réalisations qui ont vu le jour grâce à l’innovation participative. Mais l’innovation participative ne se mesure pas qu’en termes de résultats : elle a également un impact positif sur l’estime de soi, l’attractivité de l’entreprise ou encore la lutte contre l’absentéisme. Ce dispositif a été un facteur clé du renouveau de la culture d’entreprise chez Orange. 

Idem pour la SNCF qui, en 2013, a choisi d’opter pour un nouveau dispositif d’innovation participative appelé “Leonard”. Depuis l’établissement de la démarche, les bénéfices sont au rendez-vous. Non seulement les idées transformées en projets sont nombreuses, mais le gain économique est sans appel : plus d’un million d’euros d’investissement, plus de 56 millions d’euros de bénéfices. 

Mais tous les grands groupes sont-ils prêts à se lancer dans l’innovation participative ? Pour le moment, nous sommes dans une phase transitoire. Il est vrai que la majorité reste partisane d’une culture d’entreprise qui limite la prise de risque. On opte alors plus facilement pour l’excubation, une alternative qui permet d’innover sans engager l’ensemble de l’entreprise.

Depuis 2015, Axa est devenu l’incubateur de nombreux projets innovants. En conciliant l’expertise de l’entreprise aux idées des entrepreneurs, la société encourage l’innovation tout en essayant de limiter la prise de risque en interne. 

La réalité, c’est qu’il n’y a pas de méthodes types et que chaque entreprise est libre d’aller à son rythme, selon le schéma choisi. Tout ce que l’on sait, c’est que l’innovation participative est une solution qui mène à la réalisation de beaux projets.

Et au-delà du bénéfice matériel, elle est l’une des innovations qui fait le plus appel à l’humain et au respect de la parole d’autrui. 

Il ne s’agit pas seulement de pouvoir apporter des réponses aux problèmes rencontrés par l’entreprise ou la clientèle, il faut également instaurer un climat social agréable pour les employés.

Grâce à la coopération, à l’engagement, à l’investissement et à la mise en commun des idées, tous les challenges sont à portée de main. Et si l’innovation participative était ce qui vous manquait avant de pouvoir vous lancer ?

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc : “Innovation collaborative les clés pour ne pas se planter” .
Besoin de mettre en place un programme d’innovation au sein de votre entreprise ? Pour cela, prenez connaissance de notre plateforme d’intelligence collective
ou contactez-nous.