L’open innovation est une méthode qui consiste à chercher des résultats en interne en passant par des relations externes. Partenariats, collaborations diverses et variées : le temps est à l’externalisation des idées. Par conséquent, l’innovation ne se cherche plus au sein même de l’entreprise, délaissée au profit d’autres structures. Mais en quoi cela peut-il impacter le climat social de votre entreprise ?

La crise du sentiment de désengagement et d’incompréhension

On le lit et le constate assez : les salariés sont de plus en plus touchés par les phénomènes de burn-out, bore-out, ou plus récemment, de brown-out. La relation de l’employé à son travail tend à devenir, avec le temps, conflictuelle. L’un des premiers paramètres qui entre en jeu dans ce sentiment de mal-être au travail est le désengagement. Pourquoi l’open innovation contribue-t-elle sans le vouloir à augmenter ce sentiment ?

Le risque de créer un manque d’investissement en interne

Externaliser l’innovation risque d’entraîner un sentiment de délaissement au sein de l’entreprise. En effet, face à un manque d’investissement, l’employé peut rapidement se sentir inutile et songer à quitter la société. L’intelligence personnelle et collective sont remplacées par une forme d’intelligence venue d’ailleurs… Les savoir-faire propres à l’entreprise et à ses salariés sont mis de côté au profit d’un développement externalisé des idées.

La frénésie de l’idée venue d’ailleurs

L’open innovation n’est pas le problème en elle-même, loin de là. En réalité, c’est un projet alléchant et prometteur. Malheureusement, ce projet est évincé par le phénomène de mode qui l’entoure : la course à la collaboration et aux partenariats. Grands groupes et start-ups s’allient afin de créer et de développer de nouveaux projets. Problème : chacun de ces modèles possède un mode de fonctionnement radicalement différents.

La question est donc la suivante : Pourquoi s’évertuer à chercher l’innovation hors de sa propre structure ? Les moyens mis en place dans des partenariats coûteux ne seraient-ils pas mieux investis au sein de l’entreprise ?

Faire confiance au potentiel de vos employés

Se tourner vers l’extérieur pour développer un projet est bénéfique et peut mener à de très belles réalisations. Mais ne risquez-vous pas d’oublier la matière grise présente dans votre propre structure ?

Favoriser l’innovation collective en interne

En ramenant l’innovation au sein de votre entreprise, vous améliorez le climat social interne et le bien-être des salariés. Développer l’innovation collective est bénéfique pour les échanges d’idées en interne, le développement de projets communs mais, surtout, pour renforcer le sentiment d’appartenance à une communauté. Chacun a un rôle dans lequel il se sent utile et la volonté d’aller ensemble de l’avant en poursuivant objectif commun.

Mettre en place une stratégie pour booster l’intelligence collective

Pour internaliser l’innovation, plusieurs outils s’offrent à vous. Une manière d’améliorer le climat social interne de l’entreprise peut consister à organiser des challenges d’idées, des défis ou encore des concours via une plateforme d’intelligence collective. De façon ludique et amusante, vous parviendrez à faire émerger des idées chez vos employés. En instaurant également un concept de “récompense”, vous donnerez envie à vos salariés d’aller plus loin et de se surpasser.

Cette méthode inclut les employés de la structure, là où l’open innovation présente le risque de les mettre de côté. Avec un système de jeux et de défis, le salarié développe son esprit d’équipe mais aussi son désir de gagner. En ce sens, il cherche à être plus performant et plus impliqué, deux conditions primordiales pour le bon fonctionnement d’une société.

Observer le bien-être du travailleur au sein de la structure

Se lancer dans l’open innovation est une bonne chose à condition que ce ne soit pas au détriment du bien-être de vos employés. C’est pourquoi il est nécessaire que ce projet soit particulièrement bien encadré et n’occulte pas entièrement le potentiel des salariés en interne.

Participer au développement de projets innovants au sein d’une entreprise permet aux employés de se sentir utiles et impliqués. Les bénéfices sont présents pour votre entreprise également : plus de productivité, gain en attractivité, lieu d’épanouissement… Votre structure se démarque et séduit tant les employés en interne que les collaborateurs externes.

Ainsi, tout n’est pas mauvais dans l’open innovation, bien au contraire. Le problème vient de l’usage qui en est fait : en externalisant sa politique d’innovation, on affaiblit la qualité de bien-être au travail. La fuite des projets vers l’extérieur peut créer complexes et frustrations et impacter négativement votre entreprise. En vous ouvrant à l’open innovation tout en conservant des outils d’innovation collective dans votre entreprise, vous assurerez un climat de travail serein et agréable.

Si cet article vous a plu, je vous invite à télécharger notre livre blanc : “Innovation collaborative les clés pour ne pas se planter” .
Besoin de mettre en place un programme d’innovation au sein de votre entreprise ? Pour cela, prenez connaissance de notre plateforme d’intelligence collective
ou contactez-nous.
Vous pouvez également commander mon livre sur l’innovation.